to top

Video Game Disaster : L’envers des magasins VGC

Aujourd’hui, j’ai rencontré pour vous l’instigateur des vidéos à succès “Video Game Disaster” mettant en scène des clients aussi incroyables les uns que les autres pour votre bon divertissement !

Video Game Quoi ?

“Disaster” on a dit ! Parce que la vie de vendeur de jeux vidéo n’est pas toujours aussi facile qu’on peut le penser. Chaque métier a son lot de surprises hein :p

Ces vidéos humoristiques mettent en scène des personnages plus fous les uns que les autres tels que le poivrot qui se croit dans un night shop, le mec “un peu perturbé” qui répond à l’offre d’emploi (grand classique je pense) ou encore Freddy Tougaux qui se croit dans un … sexshop Ôo

 

Bien sûr, quelques personnages ont été inventés car, évidemment, la probabilité d’avoir un mafieux qui se tire une balle dans le pied dans un magasin est … faible 😀
Mais effectivement, certaines situations sont bien réelles et la qualité de mise en place des vidéos nous permet clairement d’imaginer que ça pourrait nous arriver un jour !

Quelques figures du milieu, notamment Louviéroises, participent activement à la réalisation des vidéos, au montage, à l’écriture, …
On peut par exemple citer Maurizio Morina, Francesco D’Alessandro, Antonio Spoto, Marco, Freddy Tougaux et bien d’autres.

Une grande équipe, dans un esprit familial, pour vous offrir le meilleur de l’expérience de la vente de jeux vidéo :p

Maurizio Morina, acteur de l’univers gaming Louviérois

Après 8 années dans le domaine de la téléphonie mobile, Maurizio devient vendeur de jeux vidéo dans le magasin d’un ami à lui.

Rapidement et de sa propre volonté, il a souhaité trouver des moyens pour mettre en place une communication digitale interactive avec ses clients. Une façon d’apporter quelque chose de différent tout en tissant des liens d’autant plus fort avec ses “clients”.

Oui oui, j’ai mis “clients” car, de mon propre avis, je pense qu’il n’y a pas que la relation client >< vendeur chez VGC, il y a aussi le côté humain. Et si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours le vérifier par vous même sur un live ou en magasin directement !

Bref, tout ça commencé par un Harlem Shake en 2013, bin oui, parce que c’était la mode et, franchement, qui n’a pas retourné son bureau ou sa classe de cours pour en faire un, héhé.

 

Ces gens ne sont pas normaux.

De fil en aiguille et après quelques autres tentatives, Maurizio commence à animer une chronique sur la radio Charleking (que vous pouvez écouter sur 106.5 fm). On vous y parle actus gaming, sorties de jeux vidéo, rencontre avec des acteurs de l’univers geek, …

Et c’est ensuite qu’est née l’idée de créer des vidéos autour de la vie du magasin Video Game Center !

Maurizio propose alors à son patron de rassembler une équipe pour monter les vidéos “Video Game Disaster” qui donneraient un aperçu de ce qu’on peut voir dans un magasin de jeux vidéo.

Pourquoi et quel avenir ?

Parce qu’on est en droit de se demander un peu le pourquoi du comment. J’ai donc gratté un peu d’info, rien que pour vous :p

Le but était vraiment d’apporter plusieurs médias aux visiteurs des magasins VGC et en l’occurrence, ces vidéos permettent d’avoir un contenu beaucoup plus fun et humain.

A l’heure de la dématérialisation des jeux vidéo, j’ai trouvé intéressant qu’une enseigne souhaite mettre en avant les qualités de ses vendeurs, tant par les vidéos, que par les lives, … Ca change des généralités qu’on peut voir un peu partout ou seuls la cote et le chiffre d’affaires priment !

L’envie était donc d’apporter quelque chose de différent et de divertissant, pas que pour les clients mais aussi simplement pour les gens qui aiment cet univers gaming.

La preuve en est que les retours sont extrêmement positifs, ce qui encourage bien sûr l’équipe à continuer dans cette voie et on peut directement le constater sur la page Video Game Center qui s’est lancée dernièrement dans des live tests, concours live et autres 🙂

 

Maurizio tenant la caisse du magasin

Les photos et vidéos sont la propriété de VGC.

 

Pour conclure, je tiens à remercier la super équipe de Video Game Center et particulièrement Maurizio Morina qui nous a offert de son temps pour répondre à mes questions.

 

Vous connaissiez les Video Game Disaster ? C’est fou rire à chaque fois pour moi 🙂

Laura

Leave a Comment