to top

Story of Seasons : Un petit goût champêtre

représentation du jeu Story of Seasons

Supports : 3DS
Date de sortie : 31 décembre 2015
Type de jeu : Simulation de vie à la ferme
Tarif moyen : 30 euros

Test réalisé sur 3DS XL par Cooky.

Pourquoi avoir choisi ce jeu ?

Les jeux de ferme suscitent beaucoup d’intérêt auprès des jeunes citadins que nous sommes (pour nombreux d’entre nous). Loin des aléas des grèves de transports, des bureaux trop chauds en été et glacés en hiver, et souvent à la recherche d’une vie plus saine, les joueurs peuvent assouvir cette soif de nature via les jeux vidéos.

« Harvest Moon » reste le patron dans le domaine. D’ailleurs je n’ai guère fait exception à la règle puisque je me revois petiote lorgner sérieusement les sorties SNES, particulièrement rageuse de constater que l’opus de la Super Nintendo n’était guère prévu en France à l’époque. Il fallait se contenter des quelques photos disponibles dans les magazines spécialisés … je les revois encore !

 

Les impressions à chaud après les premières minutes de jeu ?

Malheureusement, une grosse impression de « déjà-vu » sans grosse évolution. Le classique décor planté, il vous faudra dans un premier temps être apprenti(e) dans une ferme voisine pour prendre en main les principales tâches dont vous aurez prochainement la charge chez vous.

J’avoue avoir quelque peu somnolé devant mon petit écran au cours de cette période …

 

Image du jeu montrant les éléments personnalisables

 

Objectifs et durée de vie ?

Votre objectif premier est particulièrement simple : tenir convenablement votre ferme. Tout y est : de la plus simple plantation en passant par la construction d’outils, la pêche, sans oublier bien entendu, la mise en place d’une étable ou encore d’un poulailler. Vous aurez même la chance de connaître les joies des balades à cheval, enfin … succinctement.

Et le véritable problème est là ! Une fois la période d’apprentissage enfin accomplie, vous aurez l’impression d’avoir moult choses à faire. Votre énergie se retrouvera alors rapidement anéantie et il vous faudra soit recharger les batteries (une petite friandise ?) ou bien rejoindre votre lit sans plus attendre (sous peine de tomber dans les pommes :o).

Néanmoins, malgré de nombreuses petites nouveautés qui viennent agrémenter votre quotidien au fil du temps (les nouveaux animaux, les concours, les rencontres, …), il vous faudra inlassablement recommencer les mêmes tâches et avoir la vive impression de tourner en rond. Certes vous obtiendrez de plus en plus d’argent, certes vos champs seront plus nombreux, vos outils plus puissants … et après …?

La durée de vie sera donc en fonction de vous, de votre sensibilité et de votre goût pour la répétition dans ce type de jeu. Ce dernier dispose de petites stratégies pour vous retenir mais seront t-elles suffisantes pour continuer à vous balader tous les jours sur ce même chemin répétitif (celui reliant votre ferme au village) qui deviendra rapidement trop long (même sur le dos de votre cheval fétiche) ?

En revanche, rassurez vous, vous pourrez toujours trouver un amoureux (ou une amoureuse) ! Mais ce ne sera qu’après avoir offert de nombreux cadeaux à l’élu(e) de votre coeur (!)

 

Artistiquement, ça donne quoi ?

Coloré, le titre se révèle mignon, voire enfantin. Les animaux et les divers personnages sont dans l’ensemble assez réussis mais l’impression de « déjà-vu » (nous y revoilà) reste omniprésente.

Quelques ralentissements sont présents dans le jeu mais ne sont pas véritablement pénalisants … vous avez le temps !

 

Représentation des personnages du jeu Story of Seasons

 

Côté jouabilité ?

La prise en main est rapide et les raccourcis sont simples et intuitifs. Vous ne rencontrerez pas de grandes difficultés à manier votre hache ou à recourir rapidement à votre fourche pour nettoyer votre étable. Les déplacements semblent plutôt rapides … au début :/

 

Les impressions à froid après une dizaine d’heures sur le jeu ?

Je m’occupe des animaux.
Je m’occupe des récoltes.
Je vais au village, notamment pour faire des cadeaux (pour trouver un amoureux … car l’amour s’achète, c’est bien connu !), et me motive pour faire une petite partie de pêche au passage.
Je récolte quelques bûches … quelques pierres …
Je retourne chez moi.
Je vais me coucher. Il est 14h …

Je m’occupe des animaux.
Je m’occupe des récoltes.
Je vais au village, notamment pour faire des cadeaux, et me motive pour faire une petite partie de pêche au passage.
Je récolte quelques bûches… quelques pierres…
Je retourne chez moi.
Je vais me coucher.

Je m’occupe des animaux.
Il pleut ! Pas d’arrosage aujourd’hui, oh chouette !
Je vais au village, notamment pour faire des cadeaux, et me motive pour faire une petite partie de pêche au passage.
Je récolte quelques bûches … quelques pierres …
Je retourne chez moi.
Je vais me coucher.

Je m’occupe des animaux.
Je m’occupe des récoltes.
Je vais au village, notamment pour faire des cadeaux, et me motive pour faire une petite partie de pêche au passage.
Je récolte quelques bûches … quelques pierres …
Je retourne chez moi.
Je vais me coucher.

Oh tiens un concours aujourd’hui !
Je m’occupe des animaux.
Je m’occupe des récoltes.
Je vais au village, notamment pour faire des cadeaux, et me motive pour faire une petite partie de pêche au passage.
Je récolte quelques bûches … quelques pierres …
Je participe au concours (yooooooouuuhooouuuu !)
Je retourne chez moi.
Je vais me coucher.

Je m’occupe de mes animaux.
Je m’occupe des récoltes …..
ZzzzzZzzZzzzz

 

Impression écran du jeu Story of Seasons

Les images sont issues du site Papacube.

Ma petite anecdote

Le système de commerce.

Pour certains joueurs, ce sera véritablement la petite pépite du jeu puisque la vente de vos récoltes et autres objets fabriqués et ramassés de-ci de-là, ne seront pas « bêtement » vendus au premier venu. Que nenni, que nenni ! Vous allez connaître les joies (euh…) du commerce. Et ses aléas.

Ainsi, il vous faudra être particulièrement attentifs aux jours de présence des marchands venus de contrées lointaines puisqu’ils seront les seuls et uniques acheteurs de vos denrées. En revanche, ils disposent de requêtes et pourraient bien vous proposer plus d’argent que vous n’en espériez pour vos récoltes si elles sont dans l’air du temps. Bref, c’est le moment de faire ami, ami :p

Pour ma part, ce nouveau système d’échanges ne m’a pas convaincue. S’il a le mérite de tenter sa chance, il ne m’a pas semblé assez attractif et novateur pour retenir mon attention.

 

 

Ce qu’on aime :

Travailler à la ferme, d’ailleurs c’est la raison première pour laquelle nous achetons ce genre de jeux ! Au chaud, chez soi, c’est encore mieux … ou pas :p
– Les petites surprises grapillées au fil du temps et qui vous sont délivrées au compte-gouttes afin de conserver l’intérêt du jeu.
– La personnalisation de son personnage, de sa maison, de sa ferme …

Ce qu’on aime moins :

– La redondance des tâches principales… certes obligatoire, mais assez ennuyeuse au final.
– Le manque global d’activités intéressantes.
– Un peu trop de blabla, surtout au début, accrochez vous !

Ce qu’on aurait aimé :

– De véritables innovations face aux autres titres de ce genre !
– Une vie sociale et amoureuse plus riche

Pour les adeptes du genre :

– Harvest Moon
– Hometown Story
– Fantasy Life

 

Et toi, serais-tu partant pour travailler ton petit lopin de terre ? :p

Cooky

  • Loum

    Ton compte rendu sur ce titre est complet et très détaillé ! Perso, Story of Seasons semble être sympa comme jeu de simulation : un bol d’air frais pour les citadins. C’est dommage que les tâches soient assez répétitives.

    14/02/2017 at 12:19 Répondre

Leave a Comment