to top

Grim Fandango : Quand la mort s’invite à la fête

Bannière du jeu Grim Fandango en version remasterisée

Un aller simple pour le pays des morts, ça vous tente ? Très bien, c’est parti pour une aventure dont vous ne ressortirez pas … vivant !

Supports : PC -MAC à l’origine puis sous PS4 – PS Vita – iOS et Androïd
Date de sortie : 1998 puis remasterisé en 2015
Type de jeu : Point and click
Tarif moyen : 10 euros (démat’)
Langue : Français intégral

Test réalisé sur la version remasterisée PS4

 

Pourquoi avoir choisi ce jeu ?

Plus jeune, je me souviens avoir été particulièrement tentée par ce jeu hors du commun.

Néanmoins, âgée d’une dizaine d’années seulement, mes chers parents aimants et protecteurs ont jugé le thème un peu trop sombre pour la petite fillette que j’étais. Avide pourtant de découvrir ce royaume festif mais morbide, il a fallu finalement que je patiente près de 20 ans pour avoir la chance de retrouver ce jeu. Juste un peu de patience quoi :p

Aussi, notre chère administratrice nous a récemment fait part d’un article sur le rétrogaming alors quoi de mieux que d’y plonger à pieds joints à l’occasion de ce test ? Le choix du jeu était fait !

 

Les impressions à chaud après les premières minutes de jeu ?

Amis de l’humour noir… bienvenue chez vous ! Le royaume des squelettes vous invite dans son monde et ce n’est guère de tout repos !

Entre deux petites blagounettes bien pensées, il vous faudra clairement toucher à tout pour comprendre les ficelles de votre métier original : aider les morts à atteindre le repos éternel en leur proposant divers voyages plus ou moins agréables selon leur fortune … oui oui, leur fortune ! Même après la mort, l’argent domine et le chemin sera long et difficile si vous n’avez rien dans les poches ! Un simple canne pour la route et c’est par ici ma p’tite dame, bonne chance hein ! Par contre si votre compte bancaire est glorieux, nous allons discuter …

Concrètement, vous voilà dans la peau (ou devrais-je plutôt dire, dans les os !) de Manny, un employé (mort, vous l’aurez compris !) plutôt honnête mais qui commence à saturer de se voir rafler tous les meilleurs clients par son collègue Domino. D’ailleurs, et si vous forciez un peu le destin avec un soupçon de magouille (ça restera entre nous …) ?

Vous serez bien surpris de tout ce que vous allez découvrir derrière votre société « modèle » pour guider les morts vers le repos éternel.

 

Image représentant Manny du jeu Grim Fandango

 

Durée de vie ?

Le jeu est d’une durée très appréciable, il vous faudra faire preuve d’énormément de patience avant de pouvoir clôturer cet univers brillamment !

Chapeau bien bas à ceux qui parviendront à résoudre toutes les énigmes sans jeter la manette par la fenêtre, tuer son chat (non quand même, on a dit pas les animaux !), ou aller faire un tour sur les solutions du web (ok ok ok … OUI j’ai regardé la solution … mais je n’ai pas fait de mal aux chats !).

 

Artistiquement, ça donne quoi ?

Gardons à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu de la fin des années 90… la remasterisation n’apporte pas grand chose (la possibilité d’y jouer après 20 ans c’est déjà beaucoup en fait ! =] ). Le jeu se retrouve cantonné dans un cadre et certaines cinématiques ne sont clairement pas dignes de nos consoles actuelles.

Néanmoins, le style choisi est particulièrement original et nous oublions vite les petites textures cracras pour se laisser attendrir par ces Hommes squelettes assez chics !

 

Image extraite du jeu Grim Fandango

 

Côté jouabilité ?

Testé sur PS4, le système du Point and Click à la manette n’est pas toujours agréable. Mais la jouabilité reste très correcte dans l’ensemble du jeu puisque vos interactions se feront toujours par l’intermédiaire de Manny se rapprochant des objets.

Certes, vous allez essayer un peu partout mais finalement, c’est un peu le principe du Point and Click !

 

Les impressions à froid après une dizaine d’heures sur le jeu ?

Si j’étais emballée au début de l’aventure, l’excitation est vite retombée passée quelques heures de jeu ! FICHTRE CE QUE C’EST DUR ! Votre progression est parfois stoppée par une énigme totalement farfelue. Le genre d’énigme dont il est jouissif d’obtenir la solution sur le net et de se lamenter aussitôt ensuite « Je n’aurais jamais trouvé…« . Et vous n’êtes pas à l’abri d’y retourner régulièrement dans votre recueil de soluces…

 

Quelques personnages du jeu Grim Fandango

Les images sont la propriétés de Grimfandango.net

Ma petite anecdote (Attention : SPOILER)

Plantons le décor. Un sous bois assez glauque. Autour de moi, une multitude de chemins qui semblent être pourvus d’un mystérieux secret.

En effet, dès que je me décide à en emprunter un (allez … CELUI LA !), je me retrouve au point de départ dans mon petit sous bois glauque à souhait. C’est parti pour une session de tests des petits chemins … sans succès.

Bien bien bien…

Et si… Et si par le plus grand des hasards, le petit panneau planté un peu plus loin dans mon petit sous bois glauque à souhait, m’indiquait le chemin à prendre ?

Testons…

Bingo, le petit panneau s’articule dans tous les sens et m’indique une direction ! Allons-y, enfin une énigme de résolue (Champomy pour tous !) !
Euh… j’emprunte le petit chemin … et reviens à nouveau au même endroit … gné ? Je refais… toujours pas. Je re-refais… toujours pas. Je rerererererererererere-fais. Non. Tu mourras dans ton petit sous bois glauque à souhait.

Je peux planter le panneau un peu partout, impossible de trouver le chemin. Il ne serait pas bon pour le chat de passer dans les parages ………. je me réfugie plutôt dans les soluces du jeu.

OMG … mais juste OMG !

Vous voulez connaitre le fin mot de l’histoire ? Soit.

Le petit panneau n’indique PAS le chemin à suivre mais où le PLANTER afin d’ouvrir un passage SOUS TERRE.

 

J’ai besoin d’une pause……………….!

 

via GIPHY

 

Ce qu’on aime :

– L’humour noir
– Les personnages, attachants malgré eux
– Les doublages en français intégral, parfaitement interprétés
– La possibilité de sauvegarder n’importe où (version démat’)
– Retrouver un jeu de son enfance

Ce qu’on aime moins :

– Les enigmes tordues
– Les enigmes tordues
– Les enigmes tordues ….. RAAAAAAAH un chat !!!!

Ce qu’on aurait aimé :

– Être un peu plus méchant ?
– Arrêter de tâtonner partout pour trouver une solution !

Pour les adeptes du genre :

– Discworld (PC – PS1 – Saturn)
– The Book of Unwritten Tales 2 (PC/MAC – PS3/PS4 – 360/ONE)
– Agatha Christie ABC Murders (PC/MAC – PS4 – ONE – 3DS – iOS/Androïd)

Et vous, vous en pensez quoi de cette petite halte tordue parmi les morts ? 🙂

Cooky

  • Loum

    J’ai bien apprécié de lire ce résumé. Ça semble pas mal dans l’ensemble. Mais bon, je ne sais pas si je pourrais y jouer des heures si les énigmes sont tordues. Je suis plutôt du genre à abandonner très vite si je me sens bloquée dans un jeu.

    22/02/2017 at 13:57 Répondre

Leave a Comment